Trucs et astuces

Archive des articles 2019 en bas de page.

C’est le moment

Comme chaque année, dès que les températures commencent à devenir raisonnables, les motards hibernants réveillent la fibre: passion. 

Il va falloir que je sorte la moto, la réviser: pression des pneus (test à renouveler chaque mois), embrayage (vérifier le bon coulissement du câble pour ceux qui en sont équipés, et graisser au moins une fois l’an à l’huile de machine à coudre), jeu à la pédale de frein (vérifier la timonerie). Souvent c’est ce qu’il se passe avant la « grosse » révision annuelle, puis on graisse ses cuirs et bottes, ou un coup de bombe d’imperméabilisant sur les blousons « tissus », histoire de ne pas baigner dans le « jus de pluie ».

Bien entendu on se penche un peu plus que d’habitude sur l’état des pneus, et là, bien souvent on découvre « l’anguille usée sous la roche »; allez hop, il faut passer par la case changement de pneu(s).

Je ne sais pas vous, mais quand je vois le tarif que certains appliquent sur le montage-équilibrage, ça me hérisse les cheveux sous le casque, presque aussi cher que le pneu lui-même, je parle d’une commande sur internet, et même avec des garages  «partenaires » qui font le montage-équilibrage. Souvent, chez un prestataire, on peut proposer un montage gratuit , mais bon, il ne faut pas se leurrer, tout se paye, c’est normal, mais parfois certains abusent, soit sur le prix du pneu monté « gratuitement », soit sur le montage-équilibrage seul.

Deux solutions: 

soit on passe à la caisse,

soit on le fait soi-même, et il n’y à rien de bien sorcier. C’est la solution que j’ai adoptée suite à la remarque d’un monteur « professionnel » sur la qualité de l’équilibrage statique, par rapport au banc « dynamique »; d’après lui, il n’y à pas photo, et cela à été confirmé par un petit tuto de Motomag avec un mécanicien de motos de courses. Donc, je me suis mis en quête d’un outil d’équilibrage statique, qui vaut entre 60 et 80€ sur le net, n’importe quel vendeur de pièces auto peut fournir les barrettes de masses d’équilibrage auto-collantes, un peu de patience, et on met les mains dedans.  Le seul souci concerne les démonte-pneus, mais on peut trouver de petites pièces en Téflon qui se clipsent sur la jante afin de la protéger; il existe des démonte-pneus vélo, en composite, mais j’ai peur de leur fragilité.

Et bien je peux vous dire que là au moins on prend plaisir à changer son pneu, et l’amortissement du matériel est très vite rentabilisé, sans compter la satisfaction du devoir accomplit. (Tuto en bas de page)

Tout ça pour dire que nos paysages vont prendre des couleurs, et nos routes, même si leur état n’est pas terrible, vont se dérouler devant nous pour notre plus grand plaisir.

Bonnes routes à toutes et tous, soyez prudents, et méfiez-vous des con(ne)s.


https://www.mutuelledesmotards.fr/actualites/choisir-et-changer-ses-pneus-soi-meme?utm_source=sendinblue&utm_campaign=Newsletter_29&utm_medium=email